Evolution de l'épidémie Covid-19 en Loire-Atlantique

La crise sanitaire liée au coronavirus qui frappe la France n'épargne par la Loire-Atlantique et ses habitant-e-s. Le premier décès a été constaté le 18 mars 2020, soit le lendemain du début du confinement français. À partir du 11 mai, après 55 jours de confinement, la Loire-Atlantique entre dans une phase de déconfinement progressif. Le 28 octobre, afin d'endiguer la seconde vague de l'épidémie de coronavirus, le président de la République annonce un deuxième confinement jusqu'au 15 décembre. Le 29 janvier, le gouvernement annonce de nouvelles mesures après avoir posé le constat que le couvre-feu à 18 h n’est pas suffisant pour stopper la progression de l’épidémie. Le 31 janvier, la France ferme ses frontières aux pays extérieurs à l’Union européenne et ses grands centres commerciaux. Le samedi 3 avril, des mesures de freinage renforcées entrent en vigueur sur l'ensemble du territoire métropolitain, limitant notamment les sorties à un rayon de 10 km autour du domicile. Depuis le 3 mai, et la fin des attestations de journée et des restrictions de déplacement, une stratégie de réouverture progressive est à l'oeuvre et marque la fin du couvre-feu le 30 juin. Début juillet, le variant Delta, beaucoup plus contagieux, fait craindre une potentielle quatrième vague épidémique dans le courant de l'été.

A date, sans prendre en compte les résident-e-s des EHPAD, le bilan pour la Loire-Atlantique fait état de plus de 840 décès.

Dans ce contexte, cette page présente un suivi actualisé des principaux indicateurs de référence du Covid-19 pour le département à partir des données mises à disposition par Santé publique France.

La situation dans les autres départements français

Actualisé le 28/07/2021

Mots clés

Voir aussi