Etude : La densité vue par les habitants de Loire-Atlantique (janvier 2017)

Source : Cathy Chauveau (Département-service innovation), Laure Charpentier (Département-service habitat); DDTM44
Actualisé le : 15/10/2018

Les besoins en logements et en équipements dans une département en forte croissance démographique créent une forte pression sur le foncier, notamment agricole et naturel, d’autant plus sensible que l’activité agricole comme les espaces fragiles y sont très présents. Les documents de planification urbaine et les évolutions législatives cherchent à limiter l’étalement urbain qui pourrait en résulter en contraignant les ouvertures de nouveaux terrains à l’urbanisation et en favorisant le renouvellement urbain, induisant une densification.
Mais comment la population perçoit elle cette densification ? Sous quelles conditions la densité peut-elle être acceptée ?
C’est pour connaître le regard des habitants de la Loire Atlantique sur la densité dans l’habitat que le Département et l’État ont conduit cette enquête, prévue lors de l’élaboration du plan départemental de l’habitat 2014-2019.