Evolution de l'épidémie Covid-19 en Loire-Atlantique


Actualisé le : 23/11/2020

La crise sanitaire liée au coronavirus qui frappe la France n'épargne par la Loire-Atlantique et ses habitant-e-s. Le premier décès a été constaté le 18 mars, soit le lendemain du début du confinement français. Le 24 mars, le seuil épidémique du Covid-19 a été atteint. À partir du 11 mai, après 55 jours de confinement, la Loire-Atlantique entre dans une phase de déconfinement progressif. Le 02 juin, le déconfinement se poursuit avec la levée de la limite des 100 km pour les déplacements et la réouverture des bars et des restaurants. L'état d'urgence sanitaire prend fin le 10 juillet.

Depuis lors, le virus circulait à bas bruit dans le département où la situation épidémiologique n'inspirait pas d'inquiétude. Au 04 septembre, le taux d'incidence dépasse toutefois le seuil d'alerte (50 cas pour 100 000 habitant-e-s) témoignant d'une dégradation de la situation. Le 13 septembre, le département est classé en zone rouge, c'est-à-dire en « zone de circulation active » du coronavirus. Le 23 septembre, la Loire-Atlantique reste classée en zone d'alerte dans la nouvelle carte présentée par le ministre de la Santé. Le 23 octobre, la préfecture de Loire-Atlantique et l’Agence régionale de santé (ARS) annoncent des mesures sanitaires renforcées, avec le passage du département en zone d’alerte renforcée. Des mesures pour limiter la propagation du virus sont mises en place, dont la fermeture des bars à 22h, et la jauge des grands rassemblements reste limitée à 1 000 personnes. Le 28 octobre, afin d'endiguer la seconde vague de l'épidémie de coronavirus, le président de la République annonce un nouveau confinement pour le lendemain soir. Il doit durer au moins jusqu'au 1er décembre.
A
 cette date, en prenant en compte les résident-e-s des EHPAD, le bilan pour la Loire-Atlantique fait état de près de 400 décès. 

Dans ce contexte, cette page présente un suivi actualisé des personnes hospitalisées atteintes du Covid-19 pour le département à partir des données mises à disposition par Santé publique France.

La situation dans les autres départements français