Etude : Des motifs de déménagement différents selon les territoires et les distances (juin 2016)

Source : Cathy Chauveau (Département-service innovation), Olivier Chupin (Département-service observation), Pierre Chaillot, Adeline Clausse (Insee)
Actualisé le : 10/10/2018

La Loire-Atlantique est le deuxième département de France à gagner le plus de population au jeu des migrations résidentielles entre 2014 et 2015. L’excédent des arrivées sur les départs est particulièrement important avec l’Île-de-France et les autres départements du Grand Ouest, exceptée la Vendée. Le département gagne des habitants dans toutes les tranches d’âge, notamment des actifs de 30-44 ans accompagnés de leurs enfants. En dehors de l’emploi, le déménagement semble motivé par la recherche d’un logement en adéquation avec l’évolution de la taille du ménage. Pour les migrations internes au département, l’accès à la propriété et à une maison individuelle sont des critères plus déterminants.

Télécharger Télécharger : MigrationsResidentielles - PDF - 2,1Mo (10/10/2018)